Une nouvelle vidéo accable deux porcheries

Hygiène Une association a déposé une plainte et diffusé des images d’élevages insalubres à Juriens et à Pompaples.

Un amas de porcs crasseux dans des locaux insalubres. Les images sont nouvelles, pourtant elles sont déjà connues. Hier, l’association Pour l’égalité animale (PEA) a diffusé une vidéo anonyme similaire à celle qui avait révélé, en septembre dernier, des conditions d’élevage particulièrement douteuses dans trois porcheries du canton. Cette fois, les images ont été tournées dans deux établissements de Juriens et de Pompaples au standard AQ (Assurance qualité) Viande Suisse. Présentées comme une «enquête sur le bien-être animal», elles montrent des locaux sombres et mal entretenus où de nombreux cochons évoluent dans des conditions douteuses. Ils sont présentés comme blessés, notamment suite à des actes de cannibalisme, et laissés sans soins. Une «atteinte à la dignité animale» pour l’association PEA, qui vient de déposer une plainte pénale.

«A supposer que cela se passe effectivement dans les deux communes citées, il pourrait s’agir des mêmes entreprises (ndlr: qu’en septembre 2016), avance le vétérinaire cantonal Giovanni Peduto. Depuis, ces deux exploitations ont été contrôlées à trois reprises par nos services et nous avons ordonné l’isolement des porcs victimes de cannibalisme ou blessés. Les problèmes visibles ne sont pas généralisés mais ont été mis en évidence.» A noter que les images de cette nouvelle vidéo ont été tournées entre fin 2015 et décembre 2016, soit potentiellement avant les contrôles.

«Des dizaines de porcs vivent sur des caillebotis juste au-dessus de leurs excréments, sans litière ni lumière et sans accès à l’extérieur»

«Le but n’est de toute façon pas de cibler des entreprises en particulier mais de montrer ce qu’est l’élevage en Suisse romande, insistent les membres de PEA. Des dizaines de porcs vivent sur des caillebotis juste au-dessus de leurs excréments, sans litière ni lumière et sans accès à l’extérieur.» Dans leur plainte, les défenseurs des animaux s’étranglent d’ailleurs du fait que ces éleveurs puissent faire valoir une AQ-Viande Suisse. «Il faut savoir que cela correspond à un minimum légal, c’est-à-dire que les porcs vivent sur du caillebotis intégral et doivent bénéficier individuellement de 0,65 m2. Ces standards vont évoluer en septembre 2018», recadre Giovanni Peduto. Ce dernier indique tout de même multiplier les contrôles, notamment inopinés.

Les Verts s’insurgent

Coïncidence, le Conseil d’Etat, interpellé suite à la diffusion de la première vidéo, a répondu mercredi au député Vert Vassilis Venizelos. Le gouvernement évoque des manquements chez une faible proportion de producteurs qui n’est «pas propre à remettre en cause l’ensemble du système» et confirme que les contrôles seront densifiés sur les deux prochaines années. Insuffisant pour les Verts, qui dénoncent un «manque de volonté d’action» et indiquent qu’ils n’en resteront pas là. Ils s’interrogent notamment sur le crédit de 4 millions de francs voté par le Grand Conseil le 3 novembre 2015, destiné à la construction et à la rénovation des porcheries du canton ainsi qu’au soutien de la filière vaudoise du porc. Sur ce point, le Conseil d’Etat indique que quatorze projets sont en cours. mais qu’ils sont souvent retardés par des oppositions.

Comme en septembre, la vidéo diffusée hier risque donc d’animer quelques débats politiques. Pour autant, les membres de l’association PEA n’entendent pas en rester là. Samedi, ils manifesteront devant Swiss Expo dès 13 h. «Ce sera du second degré, un faux soutien à l’élevage pour tourner en dérision les arguments spécistes», préviennent-ils.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s